CELIA     GUYE 

crédits photographie: Alexandre Texier

Mosaïques de saveurs

Bouchées à déguster imaginées pour des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer

Avec les conseils d'Amélie Anne et Coralie Roult, ergothérapeutes à Rennes, et de Marie-Christine Le Gall, diététicienne au CHU de Rennes

Avec l'aide de Sylvie Foyer et Yann Le Duff, animateurs de l'EHPAD Hôtel-Dieu et de Jérôme Le Roux, Nicolas Aimard et Jacqueline Jolly, animateurs de l'USLD La Tauvrais à Rennes

En collaboration avec plusieurs hébergements de personnes âgées, j'ai conçu un matériel de cuisine permettant de fabriquer des bouchées savoureuses et colorées pour des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Certaines personnes atteintes de cette maladie oublient la manière d'utiliser des couverts. Elles sont alors nourries par un tiers, et doivent pour certaines manger des plats mixés, à cause de troubles de déglutition.

Pour éviter cette perte d'autonomie et de dignité au moment des repas, il existe une présentation de nourriture sous forme de bouchées préhensibles, appelées manger-main, dont la texture est adaptée elle aussi.

Les moments de collation sont des temps où tous les résidents peuvent se réunir, partager, discuter.

Afin de souligner ces moments de fête au sein des centres, j’ai imaginé des bouchées évoquant des formes florales ou de fruits abstraits, pouvant être réalisées à partir de coulis de fruits. Selon le coulis utilisé, la forme pourra évoquer un citron, une baie ou un pétale par exemple.
Ces bouchées créent des compositions colorées dans les assiettes, telles des mosaïques de couleurs et de saveurs. Les bouchées sont biseautées pour faciliter la prise en main.

Photographie: Alexandre Texier

Les ateliers cuisine

La fabrication de ces plats prenaient place au sein des ateliers cuisine organisés dans les établissements par les ergothérapeutes ou les animateurs. Le but de cet atelier est de préparer la collation de l'après-midi, qui sera partége par tous.

L'atelier cuisine étant une activité très appréciée par les résidents, le matériel et les étapes de la recette ont été imaginés de manière à rendre la confection accessible à tous.

Pour les résidents ayant des difficultés à tenir un couver pouvaient tout de même participer à l'atelier, au moment du "dressage" des assiettes, en vue de les présenter à tous les convives. Temps de liberté et de créativité, chacun compose son plat à sa façon en disposant les formes dans l'assiette, mettant ainsi "la cerise sur le gâteau".

Elaboration de la recette

Remplissage des moules puis mise au frais*

* Pour les participants ayant des difficultés à se servir, il leur était proposer

d'utiliser des brocs mesureurs, facilitant la manipulation

Démoulage des bouchées et dressage des assiettes

Collation de seize heures, partage des créations culinaires